Le jersey est un tissu agréable à porter près du corps mais très difficile à piquer. Il bouge beaucoup, la machine à du mal à avancer et les piqûres sont souvent irrégulières. Pour les coutures intérieures le problème est vite résolu par un point zig-zag mais quand est-il pour les surpiqûres ?

C’est un petit truc que m’a donné une dame de mon club de couture : il suffit de mettre une bande de tissu ( par exemple celui pour recopier les patrons) sous la couture, cela permet de raidir le tissu. Le reste du papier part au lavage. Il faut toutefois prévoir plus de papier qu’il n’y a de tissu à piquer car le tissu s’étire un peu.

Voici quelques photos pour illustrer mon explication :
    Montage du papier le long de la piqure:
blog2_0091

    Endroit de la piqure:
blog2_012

    Envers de la couture:
blog2_0131

Et voilà le débardeur que cela à fait, il doit s’agir d’un modèle du Burda d’avril 2005 :

blog23

Par le même principe, j’ai raidi mes épaules pour un meilleur tombé en prenant dans ma couture un petit morceau de ruban de satin.

Attention, le jersey se coud soit avec un aiguille spécial jersey ou mieux avec un aiguille fine de 60.